mysticisme

En évoquant ici ce sujet existentiel présent parfois dans mes chansons, j’exprime ainsi la cohérence de ma personnalité car en tant que mystique, je ne peux pas être un artiste sans exprimer ce qui m’importe au plus haut niveau de l’existence. Je ne désespère pas travailler un jour avec un producteur ou un tourneur qui en ayant saisi l’importance de la spiritualité authentique, sera le partenaire idéal de chanteurs engagés comme moi.

  • Je considère, si vous voulez me laisser un commentaire au bas de cette page, que vous avez préalablement lu dans la rubrique ARTICLES  la charte dont elle dépend et je vous en remercie ! 
     Pour une raison de protection de ce site, relative aux messages publicitaires illicites et envahissants, j’ai supprimé l’outil des messages de cette page et je vous propose de me les transmettre par mon email indiqué ci-dessus en haut à droite de la liste de mes rubriques. Dès que je recevrai vos avis, je les intégrerai en ces colonnes.  Je vous en remercie vivement !

 

 LA CAUSE DES INCARNATIONS

 

Pourquoi, maintenant que l’humanité est arrivée à son haut niveau d’intelligence, les gens ne pourraient-ils pas se rendre compte qu’il existe également une intelligence intrinsèque à la matière de nos corps et de tous les être vivants, qui gère aussi l’ensemble des activités universelles ? Franchement, nous savons tous que notre organisme est une merveille d’actions stratégiques qui lui permettent de rendre efficientes  nos fonctions vitales ! Et d’où viendrait cette intelligence si ce n’est de l’univers lui-même dans lequel nous sommes, pour le moins, une sublime expression sur le plan de l’existence corporelle. Tentez de détruire une fois pour toute une particule de matière et vous n’y parviendrez jamais totalement comme les  scientifiques authentiques le confirment. L’univers est là, devant nous et en nous et contient la faculté d’intelligence. Par conséquent, qui dit intelligence cellulaire des corps et force de cohésion des matières terrestres, pour ne parler que de celles-ci, dit aussi faculté de conscience puisque toutes ces notions fonctionnelles ou structurelles sont implicitement contrôlées et dirigées, sinon elles n’auraient pas de logique d’effets précis. L’intelligence ne pouvant provenir de la stupidité, il existe de façon irréfutable une Intelligence Universelle !

Que nous l’appelions réservoir d’intelligence, source de savoir infini ou Dieu, elle existe dans tout l’univers puisque tout ce qui s’y trouve, détient son existence plus ou moins longue d’une cause intelligente.

Sans cette Intelligence Universelle, rien ne pourrait subsister, cela est sûr ! La fleur d’une plante, par exemple, utilise une couleur particulière pour ses pétales, ou un parfum particulier, afin d’attirer à elle des insectes qui, en la butinant, iront polliniser ensuite d’autres plantes plus ou moins lointaines afin de les féconder. C’est le procédé employé par l’intelligence de cette plante qui ne pouvant se déplacer à cause de ses racines, a trouvé le moyen que des êtres mobiles le fassent à sa place ! Il n’y a jamais quoi que ce soit d’inutile sur terre. Alors pourquoi y aurait-il ailleurs, dans l’univers, des choses inutiles ? De ces faits, nous en arrivons à la question de l’utilité de notre existence. N’avez-vous pas remarqué que sans le petit, rien ne pourrait être qualifié de grand ? Par conséquent la relativité définit aussi l’existence des choses.  La différence donne le sens et la possibilité d’existence à tout ce qui est. Pour les choses semblables en apparence, la différenciation sera celle de la position spatiale. En disant que des jumeaux sont parfaitement semblables, ils ne le sont pas concernant l’espace car ils ne peuvent occuper une même partie de celui-ci de manière simultanée. Ils sont donc différents de position spatiale. Voilà l’origine exacte de nos incarnations : chaque être ne peut développer son intelligence qui provient de son potentiel intérieur, s’il ne peut avoir conscience des choses au moyen de leur différence pour en comprendre leur nature ou leur caractéristique. L’ultime prise de conscience est celle qui se définit entre le relatif et l’absolu ! Qui pourrait avoir conscience du concept de l’Absolu sans auparavant avoir pris conscience de ce qui ne l’est pas ?

C’est de devoir prendre conscience totalement de cet Absolu qui cause nos incarnations. Les maîtres spirituels qui ont atteint ce niveau de conscience le prouvent par leur état d’équanimité que l’on appelle l’Illumination !

Patrick Edène

 

  • Les photos sont faites avec mon appareil photographique.

SAM_3342 - Copie

Les cycles du monde                                                                                                                                                                                                                         

Les cycles du monde appartiennent à l’Univers dont nous dépendons pour exister puisqu’il est notre essence ! Nous sommes faits de particules et d’atomes qui proviennent des étoiles. Demandez confirmation aux astrophysiciens actuels ! Nous sommes donc tous directement reliés à l’espace et à tous ses trésors cosmiques. Tout évolue. Celui qui ne le contemple pas, ne s’en rend pas compte ! Les temps arrivent sur notre planète où la majorité des consciences vont retrouver la pleine perception de l’Unité ! La mondialisation est un effet des évolutions des individus malgré le libéralisme économique illimité qui est responsable des diverses pollutions catastrophiques. Croire que chacun de nous n’évolue pas, c’est oublier, par exemple, que les enfants que nous étions sont devenus des adultes bien plus performants en tout, pour certains même en malveillance !

Au 21è siècle, l’Absolu, l’Amour, la Vérité, la Compassion, la Solidarité, le Respect et la Paix vont être reconnus les seuls concepts existentiels valables et l’humanité entière peu à peu s’y conformera ! Certes, pour qui ne regarde que l’actualité, il n’y a pas de raison de croire une telle assertion puisque le monde est parcouru de guerres interminables, de cruautés multiples et d’hégémonies économiques issues de la volonté concurrentielle de détruire les adversaires.

Notre humanité est en train d’accomplir son évolution primordiale qui va la conduire à la tolérance et au respect des autres, malgré la souffrance créée par les derniers soubresauts de l’égoïsme erroné qui s’accroche encore aux lambeaux de sa perdition. Il y aura encore pour quelques temps, la croyance qu’un pays peut dominer les autres, des guerres terribles pour conserver ou posséder plus de richesse qu’il n’est nécessaire et des haines destructrices. Mais le 21ème siècle finira par enfanter la compréhension planétaire que le partage des ressources, de la connaissance et de l’amour est la solution parfaite pour le bonheur de tous !

 

Patrick Edène   

 

SAM_1329 - Copie

L’espace révélateur

 

Les gens oublient souvent que nous nous trouvons dans l’espace intersidéral et que nous sommes parties intégrantes de celui-ci. Par conséquent, nous sommes composés de sa nature infinie qui le caractérise !

 

Les étoiles sont présentes pour nous rappeler ce fait fondamental inspirant. Mais la pollution lumineuse des grandes villes nous prive de leur beauté en empêchant l’obscurité suffisante des nuits qui révèlent ces princesses universelles. Il faut donc retrouver leur lumière apaisante dans les alcôves mémorielles de notre conscience.

Ainsi cette luminosité contemplée en notre pensée méditative, nous éclaire de la certitude qu’une bien plus grande aventure que l’histoire des mesquineries des hommes, se déroule devant nous, dans le cosmos infini. Nous appartenons à une destinée cosmique et pas seulement à une histoire « minusculement » terrestre !

 

Franchement, en levant nos yeux vers l’espace qui défie les habitudes limitées de notre esprit, ne devons-nous pas, en contemplant cette splendeur spatiale, mieux mesurer l’importance toute relative de la plus grande partie de nos occupations individuelles ? Madame, Monsieur, oui, nous nous trouvons dans  l’Infini du Cosmos !

 

Patrick Edène

SAM_0448 - Copie

MEDITER

Regarder le monde dans ses diversités est un processus créatif d’évolution de conscience mais cela ne peut aboutir à la perception directe de notre véritable nature. En s’incarnant, notre esprit coupe en partie son lien avec l’infinité de l’univers par les limites sensorielles réductrices qui le font se focaliser sur des perceptions relatives et partielles. Si l’incarnation est le procédé divinement instituée pour appréhender ces notions relatives et par comparaison, l’idée de la réalité de l’absolu, elle ne peut nous octroyer un contact direct avec l’énergie universelle si nous privilégions, pour la percevoir, nos sens réducteurs.

 

Si nous essayons par la conscience visuelle, de pénétrer le secret énergétique, voire la substance fondamentale, de quelque objet, nous serons sans cesse limités à la perception relative du reflet coloré qu’il émane de la lumière solaire qu’il reçoit. De même par le toucher, nous serons limités à la perception de la pression de nos doigts sur les vibrations moléculaires de cet objet qui lui donnent sa forme et sa consistance.

Voilà donc l’obstacle sensoriel qu’ont franchi les étudiants spirituels et à fortiori les maîtres de la spiritualité, en détournant leur conscience sensorielle et mentale vers l’intérieur de leur incarnation. En fermant les yeux et en cherchant paisiblement à ne plus s’attentionner  aux mouvements des contenus des pensées, ni aux phénomènes extérieurs, une personne qui en a la pratique patiente, finit par sentir puis percevoir des réalités énergétiques insoupçonnées dont il se rend compte être plus que le dépositaire, l’essence même ! Il peut certes s’il le veut, contempler comment s’animent ses pensées, quelle énergie travaille à quelque partie de son corps, quel processus surexcite un de ses muscles par exemple, mais il peut surtout peu à peu découvrir, par l’attention à l’intérieur de soi excluant la distraction mentale précitée, les splendeurs du centre de son être !

 

C’est de cette manière que la prise de conscience des vérités spirituelles peut être atteinte et plus rapidement encore lorsque des maîtres indiquent à leurs élèves des exercices méditatifs qui amplifient ou multiplient les résultats. L’étude des principes spirituels dans certains livres, augmente aussi l’enrichissement des compréhensions pouvant alors servir de tremplin de conscience durant la méditation afin de pouvoir encore mieux hisser l’attention vers les perceptions intérieures qui recèlent les vérités. Pourquoi les recèlent-elles ? Tout simplement parce que la vie de soi provient de l’intérieur de soi ! La partie extérieure de notre corps est évidemment la conséquence de la partie intérieure qui la porte et d’où elle émane. Tout est ainsi ! Pas d’intérieur causal, alors pas d’extérieur, et inversement d’ailleurs mais c’est un autre sujet.

 

Méditer: Il est préférable d’avoir les yeux fermés en essayant de ne pas penser; si des pensées apparaissent, il faut les regarder tranquillement sans s’y attacher par quelque raisonnement à leur égard et les laisser ainsi disparaître. Chercher à n’être absorbé que par une seule image apaisante ou inspirante. Se concentrer uniquement sur la respiration. Ou exposer un problème et attendre avec confiance sa solution. Ce sont là quatre des principales manières de méditer au moins durant 10 minutes par jour.

 

Le secret de la méditation profonde, seule productrice des prises de conscience de notre être essentiel éternel, est évidemment d’extraire la conscience des  perceptions sensorielles mais aussi mentales, c’est-à-dire des images provenant de la mémoire sensorielle et émotionnelle des événements que nous avons vécus. Cela ressemble à une définition du sommeil mais ce n’est qu’une ressemblance fallacieuse. En méditation, la conscience demeure vigilante, c’est-à-dire qu’elle ne perd pas son attention de perception en acceptant que ce qu’elle percevra alors, ne proviendra pas de ses sens ou de sa mémoire. Alors commence la découverte de la sublime vision intérieure !

 PATRICK EDENE

 

 

 

 

3 Commentaires

  1. Enfin un vrai site web pour Patrick, dont la soif de spiritualité ne pourra être satisfaite que s’il continue de jouer et de chanter pour l’humanité !

  2. Super ton site mon cher Patrick ! Je le visite avec plaisir. J’ai essayé de créer mon blog mais je n’arrive pas à le finaliser… A bientôt le plaisir de t’écouter chanter et de te revoir. Bises.

  3. J’aime beaucoup ton approche spirituelle et astrologique de l’humanité. J’y crois comme toi !
    Tes chansons en sont le reflet d’ailleurs. Continue.
    Bravo et merci.

Les commentaires sont fermés