Variete francaise

CHANTEUR ENGAGÉ FRANÇAIS DE LA NOUVELLE VARIÉTÉ FRANÇAISE

AUTEUR-COMPOSITEUR-CHANTEUR de la nouvelle variété française puissante ou suave, engagée ou légère et pertinente ou entraînante !

Livret-Dansons-copie-4

Producteur, tourneur, organisateur de spectacles ou éditeur, notamment, et à toutes les personnes du public, bienvenu à vous et, s’il vous plait, prenez le temps d’entrer dans mon univers vocal, musical et moral afin de peut être sortir de vos habitudes !  Il n’y a pas, en chansons, que ce qui est dit actuellement commercial qui à le potentiel du succès car celui-ci se crée par l’audace, le talent, la générosité, la passion, la constance et surtout l’authenticité.  A vous et à moi, ensemble, de mieux et plus démontrer la réalité du trésor que nous avons à offrir !

DSC03760

Les ondes servant à faire fonctionner les radios musicales sont de l’énergie universelle, par conséquent elles sont un trésor pour l’humanité entière et non à réserver aux monopoles réducteurs et souvent destructeurs. Je demande par conséquent, au nom du droit du bien commun, qu’il y ait la création étatique d’une radio musicale qui diffuse 24h sur 24h des œuvres des auteurs, des compositeurs et des chanteurs exclus par les monopoles professionnels afin que le peuple en son entier, de notre pays, puisse s’il le désire, écouter de nombreux artistes qu’il ne peut pas entendre dans les radios privées qui ne sont ni plus ni moins que des dictatures de l’art et de la musique !

Chanter est une manière d’exprimer notre personnalité par l’intermédiaire de ce don octroyé aux êtres humains que nous sommes ! Mais souvent les modes imposées par le marché musical de ceux qui ont le pouvoir de créer des monopoles au moyen de la force dévastatrice de l’argent égoïste, réduisent les possibilités de chanter de manière authentique.

Il existe évidemment des techniques différentes de chant et ce n’est que la subjectivité imposée par les modes elles-mêmes imposées par les monopoles financiers du marché des disques qui empêchent beaucoup de chanteurs de chanter vraiment à leur manière. Qui peut imposer les règles à appliquer en matière de technique de chant ? Ce ne sont que les audacieux qui ont résisté aux modes imposées qui ont pu apporter de nouvelles richesses vocales de genres différents et certes, une partie des modes proviennent d’ailleurs de ces résistants. A mon avis, les techniques efficaces sont celles qui apportent du plaisir authentique au chanteur et à  son auditoire sans que ce dernier ait l’esprit enclavé dans des idées préconçues imposées par les monopoles qui forcent à croire que ce qui est valable à écouter pour en être satisfait n’est que ce qu’ils produisent en tant que mode.

Ce qui est intéressant pourtant, c’est que les maisons de disques sont obligées parfois, à cause de la ténacité d’artistes qui veulent opiniâtrement être authentiques et des publics qui se lassent des mêmes genres imposés finissant par vouloir écouter autre chose, d’accepter certaines innovations de façon de chanter si elles veulent continuer à vendre leurs musiques. Tout ceci se fait évidemment lentement mais surement et durant cela, les monopoles peuvent quand même exclure de la culture musicale, de nombreux artistes talentueux qui l’enrichiraient pour le bonheur des divers publics concernés. Ces conditions réductrice de la culture relatives aux façons de chanter sont les mêmes pour les genres musicaux.

Il est facile de constater que depuis quelques années, ce sont surtout les chanteurs à voix douce ou faible qui ont le plus d’opportunité d’être produits par les maisons de disques en  France. Comme si les chanteurs à voix puissante, hormis ceux d’un certain passé qui ont encore du succès et continuent donc leur carrière puisque celle-ci rapporte beaucoup d’argent aux monopoles de ce marché, étaient devenu de mauvais chanteurs au talent détestable. On entend d’ailleurs parfois dire dans des émissions télévisées, par des professionnels artistiques ou journalistiques, que ces chanteurs à vois puissante sont d’un genre classique; pourtant ce genre classique redeviendra un jour à la mode quand le marché aura épuisé toutes ses ressources d’autres genres. Nous le constatons par exemple dans la mode des vêtements et des chaussures. Actuellement, en 2019, on voit dans beaucoup de magasins, des chaussures et des vêtements femmes et hommes que l’on portait il y a 20 ou 40 ans. 

Il faudrait évidemment au moins un livre entier pour expliciter toutes les interactions entre les divers éléments qui constituent l’état actuel de la culture musicale en France. Les informations qui vont suivre éclaireront un peu plus le lecteur de mon article. Pour ma part, je considère que chanter authentiquement, c’est-à-dire exprimer par sa voix utilisée d’une manière libre, et dans un genre musical librement choisi, sera seulement en ce cas, un véritable apport de richesse culturelle pou la société ! Le reste ne sera que copie ou conformisme impliquant la platitude et non la diversité !

Cet article a l’ambition de partager quelques informations pour tenter de démontrer que les injustices produites par le pouvoir de l’argent de notre époque, desservent la richesse culturelle et ainsi une partie du bonheur social. Ce qui plait authentiquement, lorsque le mental est libéré de l’enclave des modes et de leurs idées préconçues, est à mon avis ce qui est beau en tant que reflet partiel de l’harmonie universelle et ce qui correspond à la véritable personnalité de la personne du public qui reçoit l’œuvre de manière libre, sans influence permanente interférant avec ses véritables goûts !

J’affirme que pour des raisons mercantiles et ainsi sectaires et réductrices, les professionnels de la musique écartent en grande partie de leurs diffusions, des genres qu’ils considèrent archaïques parce qu’ils croient acquérir des gains faciles avec les acheteurs les plus influençables, parfois les plus jeunes, emportés dans les phénomènes des modes actuellement imposés par la guerre économique. Mais nous entrons désormais, en ce nouveau siècle, dans l’ère de la spiritualité, c’est à dire de la découverte de la vérité de soi et que le bien commun est le salut de tous les êtres humains. Ainsi, nous allons tous nous libérer des propagandes et nous rendre compte que la beauté ou ce qui nous plait correspond à ce qui est harmonieux et non à ce qui est artificiellement en vogue. Il n’y aura plus de ségrégation par les modes et ce seront les goûts authentiques qui caractériseront les choix du public. Ainsi, tous les genres musicaux seront respectés quand ils seront talentueux et un reflet de l’harmonie de notre vérité d’être.  Seule l’émotion positive véritable ressentie définira le plaisir procuré à quelqu’un par un artiste et son expression. Ce ne sera plus par un embrigadement inconscient dans quelque style. Les vendeurs de disques auront l’esprit ouvert non seulement pour respecter commercialement tous les goûts importants, mais aussi parce qu’ils sauront que l’art et la culture sont avant tout des vecteurs de partage pour l’évolution des consciences. Les  sons de certains instruments et leur rythme ne sont pas plus qualitatifs que d’autres car il suffit que tous correspondent à de l’harmonie faisant vibrer positivement quelqu’un, afin d’être digne de respect. La loi de l’univers est l’amour et non celle du sectarisme pour des motivations égocentriques de pouvoir ou d’enrichissement pécuniaire. Enfin l’humanité va savoir que sa vraie fortune est son âme et le respect entre tous !

Par Conséquent je suis respectueux et amateur des multiples genres musicaux qui me plaisent et si je défends la  variété française, c’est parce qu’elle est l’expression artistique que je préfère pour mes chansons; elle subit moult injustices par des producteurs sectaires n’hésitant pas à sacrifier leur culture ou celle d’autrui pour essayer de gagner encore plus d’argent et, ce, sans grand succès d’ailleurs ! Le partage équitable n’est pas encore la volonté des sociétés.

Vous pouvez aussi visiter la page du très bon site Wikipedia: https://fr.wikipedia.variétés

Un bref rappel historique

1946: Après la guerre mondiale de 1939-1945, il y a eu la confirmation de l’avènement des grands chanteurs avec de grandes mélodies et des textes d’excellente qualité à l’intérieur d’une grande variété de genre autant par ce qui a été  justement appelé la variété que par plus tard le rock et le disco.

Yves MontandLes feuilles mortes. Edith PiafLa vie en rose. Yvette GiraudMademoiselle Hortensia. Jacques Hélian et son orchestreLe régiment des mandolines etc.

1956:
Boris Vian s’exprime par la voix de Magali Noël.
Edith PiafLes amants d’un jour
Les frères Jacques Le complexe de la truite
Zizi JeanmaireMon truc en plumes
Magali NoëlFais-moi mal, Johnny [Rock and Roll]
Jacques BrelQuand on a que l’amour  etc.

1976: Jeane MansonFaisons l’amour avant de nous dire adieu. Robert CharleboisJe reviendrai à Montréal. Jean-Roger CaussimonIl fait soleil. Eddy MitchellPas de boogie-woogie. Alain Souchon Bidon. Marie-Paule BelleLa Parisienne. Johnny HallydayGabrielle.

Puis l’arrivée des monopoles professionnels anglo-saxons surtout américains ont imposé leurs genres musicaux par leur très grand pouvoir financier. Peu à peu ils ont acheté les maisons de disques et des parts de radios connues et ont promu avec tendance hégémonique leur musique. Les quotas légaux de diffusion imposés par les pouvoirs publics entre la chanson française et étrangère pour lutter contre cet état de fait n’a pas empêché les productions françaises à de plus en plus se réduire aux styles Pop et Rock que l’on connait provenant de la créativité anglo-saxone. Beaucoup de gens n’entendant plus que ça ont fini par croire que c’est le meilleur et d’autres sont restés, heureusement, nostalgiques de la variété « d’antan », ce qui a notamment résulté  sur la création de Radio Nostalgie et plus récemment sur les tournées à très grands succès du spectacle « Age tendre, la tournée des idoles » !

Des genres plus récents, heureusement en français, ont  gagné de l’audience et des parts de marché tels le Rap et le Slam parce qu’ils avaient déjà démontré notamment en Amérique pouvoir faire gagner beaucoup d’argent. Mais la chanson française a été en grande partie anéantie par le libéralisme économique égocentrique qui n’équilibre rien et qui en détruit d’ailleurs la planète. Pour l’anecdote, l’émission télévisée française L’AMOUR EST DANS LE PRES que j’aime regarder, diffuse durant ses images et à de multiples reprises une centaine de morceaux de chansons mais toujours de pays de langue anglaise ! Comme si les artistes français étaient des mauvais créateurs indignes d’audience ! Voici ci dessous un exemple des chansons diffusées par ce programme télévisé français que j’estime par ailleurs de très bonne qualité, et trouvées sur le site quai-baco.com/la-musique-de-lamour-est-dans-le-pre-les-portraits-n2-13444/

Les Portraits de la saison 8 – Emission n°2

Take That« Hold Up A Light »
Mika« Origin Of Love »
Bruno Mars« Locked Out of Heaven »
The Cure« Boy’s Don’t Cry »

James Blunt« You’re Beautiful »

Simple Plan Feat. Natasha Bedingfield« Jet Lag »
King Charles & Mumford & Sons« The Brightest Lights »
Plain White T’s« Rhythm Of Love »
M & Patrice Renson« Emile Et Raoul »
General Elektriks« Raid The Radio »
Janis Joplin – « Kozmic Blues »
Yasuo Sugiyama – « L’ingénieux Maestro »
Paolo Nutini« Loving You »
John Mayer« Born And Raised »
Coconut Records« Minding My Own Business »

Le 22 octobre 2013, j’ai entendu en matinée sur la radio RMC, l’excellent artiste Michel FUGAIN  dire qu’il n’y a plus de grands hommes en productions et en éditions de chansons françaises comme l’était par exemple Eddy BARCLAY qui aimait les artistes et en  était un lui-même, et que ceux qui font actuellement le métier de producteur ne sont plus que des marchands rendant ce domaine artistique sans imagination.  A noter que Michel sort un nouvel album chez Sony et a utilisé tout son argent personnel pour la production d’un nouveau spectacle avec une nouvelle troupe. C’est remarquable de faire tout cela à  71 ans !

Le 11 mars 2014, j’assiste à une Master Class organisée par la SACEM, dont l’intervenant n’est autre que Jean-Jacques Goldman tellement célèbre pour ses chansons de style pop, rock et de variété. Il a dit notamment qu’auparavant la variété française était immense et que désormais il n’y a plus de diversité dans la musique française et que les pouvoirs publics devraient réagir pour lui permettre à nouveau son droit d’existence.

Pour ma part, étant d’accord avec Michel et Jean-Jacques, j’aime tous les genres du moment qu’ils me donnent une émotion positive mais je désire un partage équitable d’audience professionnelle de ces genres pour le respect de la culture musicale. Je n’ai jamais trahis mes goûts de création personnelle et j’ai toujours déploré que seul l’argent soit devenu le motif des choix professionnels des producteurs et éditeurs. Il existe même des possibilités pour ceux-ci de gagner suffisamment d’argent avec des artistes de variété française qu’ils rejettent et qui seraient plébiscités par des publics d’âges dépassant les trente ans.  Mais ils préfèrent tellement la facilité relative procurée par un public plus jeune, que leur esprit ainsi réducteur les conduit désormais à d’immense baisse de bénéfices. En outre, ils ne savaient pas qu’une invention comme Internet allait octroyer une immense liberté médiatique  à tous ceux qu’ils ont écartés injustement ! Nous ne sommes qu’au début de cette liberté retrouvée des artistes de chansons françaises et de la variété française, même si les droits d’auteur-compositeur sur le web sont actuellement bafoués !

Patrick EDENE 

4 Commentaires

  1. on est effectivement au début d’un trés grand changement , les choses doivent se mettre en place , avec la casse habituelle , notement pour les  » anciens  » qui ont du mal a s’adapter ( accesoirement Barclay aimait certainement les artistes mais bon , buisness quand même ).Le gros problème , comparativement aux précédentes évolutions ( et que cette fois ci c’est plutot une REvolution) c’est que tout est beaucoup plus rapide et que les professionnels qui auraient pu  » encadrer  » les choses etaient aux abonnés absents , largués par la technologie ou/et trop occupés comme le patron d’universal ( qui pleure misère aujourd’hui) a s’en mettre plein les poches

  2. vive la chanson française ! avec ou sans les producteurs, on continuera quand même à écrire et à chanter des chansons en français… car c’est notre langue maternelle, celle qui parle à notre cœur… courage à tous les artistes, tous les passionnés, qui courageusement artisanalement se battent ou se débattent pour se faire entendre
    Patrick, bravo pour ton site (là j’ai mis bandcamp et j’écoute tes chansons pendant que j’écris…)
    mais… c’est quoi fegho ???? c’est pour quand ???

  3. vous etes un parfait inconnu

    • Bonjour,

      Vous avez pris le temps de mettre un message sur mon site avec la phrase: « Vous êtes un parfait inconnu. »

      Pourriez-vous me dire à quoi sert cette phrase dans mon site et que veut-elle exprimer mis à part que vous ne me connaissiez pas?

      “Un parfait inconnu” en tant qu’artiste ici est une erreur dans le sens ou désormais il existe de multiples réseaux de diffusion notamment par Internet, des groupements de radio etc…Si vous voulez dire que je ne suis pas diffusé sur les télévisions et les radios qui ne diffusent que les artistes des grandes maisons de disques dont il n’en reste d’ailleurs quasiment plus que deux ou trois, alors il faudrait dire: « Vous êtes un parfait inconnu du plus grand public. »

      Mon site est récent et ne date que de décembre 2013 et désormais il est visité par de nombreuses personnes régulièrement dont vous apparemment, ainsi je ne demeure pas inconnu sur Internet.

      Je suis aussi connu dans plusieurs régions de France par de nombreuses diffusions de mes chansons sur des radios locales qui ont des centaines de milliers d’auditeurs.

      Vous pouvez aussi sur mon site consulter mon parcours et vous constaterez toutes mes activités ou vous pouvez voir mes vidéos et constater que j’ai des centaines de milliers de vues sur celles-ci.

      Un de mes albums a fait le tour du monde par la Francophonie Diffusion et j’ai pu avoir en tout durant quelques mois dans ces pays plus de 100 millions d’auditeurs avec mon album “Avènement”.

      Tout est relatif et je vous remercie d’avoir pris le temps de venir sur mon site et de me laisser votre message !

      Patrick EDENE

Les commentaires sont fermés